Français English
Trophée de l'innovation 2014

World Innovation Day

Que peut-on traiter avec MetalSkin Medical® ?

D’une façon schématique, il faut comprendre que tout élément qui peut être touché est susceptible d’être traité afin de limiter la transmission croisée par surfaces de contact. Le matériau de base a relativement peu d’importance tant le process technologique permet d’adhérer sur tous les supports. Une bonne rigidité est cependant requise pour assurer un vieillissement maîtrisé.

Dans une chambre, il est recommandé de traiter les interrupteurs, poignées de porte et de fenêtres, manœuvres de robinets, barres d’appui, commande de chasse d’eau, abattant de toilettes, plateau de table repas mobile, partie du porte sérum, barre de lit, poignées de manœuvre d’inclinaison du lit, accoudoirs de fauteuils, boutons de tiroirs.


Comment s’équiper en MetalSkin Medical® ?

1 - S’il s’agit de reconditionnement de produits existants

2 - S’il s’agit d’acheter de nouveaux équipements

La solution MetalSkin Medical® pour les établissements de santé

cuivre antibactérien

6 atouts majeurs pour pouvoir en bénéficier en établissements de santé :

Un prix de 5 à 20 fois moindre que le cuivre massif qui rend cette solution pertinente économiquement en regard du gain sanitaire.

Un composite chargé en alliage de cuivre pur à au moins 92% dont l’efficacité a été validée par une étude menée dans la clinique Saint-Roch de Montpellier sous l’autorité du Pr JP Daurès, (Directeur de l’unité de Biostatistique, Epidémiologie, Recherche Clinique et Economie de la Santé de la Faculté de Médecine de Montpellier).

Une étude in vitro dans un laboratoire indépendant certifié confirmant la vitesse de mortalité des bactéries (Réduction de 3,65 log en 1 h pour E. Coli).

Une formulation garantissant une excellente résistance aux produits d’entretien et de désinfection et à l’usure en général.

Une teinte graphite qui s’intègre naturellement dans les tendances architecturales actuelles et à venir, permet de gérer un contraste visuel important et de masquer le phénomène naturel d’oxydation.

Des possibilités d’applications très étendues, à la fois sur des produits neufs et sur des éléments en reconditionnement.


Directeurs d’établissements de santé : En savoir plus sur "L'innovation récompensée lors des Salons de la Santé et de l'Autonomie"

cuivre anti-bactérien
cuivre anti-bactérien

Les fondements de la technologie MetalSkin Medical®

La littérature scientifique est constante sur le sujet : le cuivre est un métal actif et très performant dans la lutte contre la prolifération bactérienne.

Ceci exposé, il est notable que les établissements de santé en France et en Europe possèdent, pour la plupart, un niveau d’hygiène globalement très élevé. Dans ce cadre, le traitement antibactérien des éléments de contact, bien que pertinent, ne reste qu’un moyen parmi d’autres pour limiter le risque de la transmission croisée des bactéries et virus.

En effet, traiter avec du cuivre les poignées de portes, interrupteurs, manœuvres de robinets, mains courantes, ou autres supports améliore de façon évidente la qualité sanitaire d’un lieu et beaucoup plus efficacement que les matériaux dopés aux ions argent.

Pour autant, aucune de ces méthodes ne saurait se substituer aux protocoles d’hygiène et de nettoyage. On ne parle que d’amélioration de l’efficacité de ces protocoles. Cette amélioration ne peut se faire à n’importe quel prix.

C’est pourquoi, il est indispensable d’introduire la notion de coût dans la réflexion et considérer les options possibles aujourd’hui :

  • ne rien faire et tout miser sur le protocole de nettoyage. Problème : on ne gère pas la recontamination bactérienne avant le nouveau nettoyage,
  • opter pour une solution "ions d’argent" dont le grand avantage est qu’elle est incolore et peu onéreuse. Problème : l’efficacité est mesurée in vitro selon une norme japonaise impossible à corréler avec des résultats cliniques in vivo,
  • opter pour l’équipement en cuivre massif. L’efficacité est incontestable et prouvée par des tests cliniques et in vitro. Problèmes multiples : la couleur, l’oxydation visible sur les alliages à forte teneur en cuivre, le risque de vol et de vandalisme et, surtout, un prix tout à fait inadapté à la multiplication nécessaire des surfaces de contact antibactériennes pour viser une efficacité d’hygiène optimale.

MetalSkin Medical® est la seule alternative pertinente combinant une très grande efficacité, un prix réduit et de véritables qualités esthétiques.